fr:lang="fr-FR"
1
https://www.panoramaaudiovisual.com/en/2022/10/28/35-cortometrajes-preseleccionados-goya/

Statuette de Goya

Au total, 35 courts métrages ont été présélectionnés par le Académie du dîner pour concourir à la 37e édition des Goya Awards, qui récompenseront le 11 février 2023 les meilleurs courts métrages d'animation, de documentaire et de fiction.

Les commissions courts métrages ont été chargées de choisir dix titres pour l'animation, dix autres dans la section documentaire et quinze dans la catégorie fiction. Ces courts métrages pourront être votés dans les prochaines semaines par tous les universitaires pour décider lesquels concourront finalement pour les Goya Awards 2023.

Les pièces d'animation éligibles au Prix Goya sont La nuit la plus longue se lève, de Carlos Fernández de Vigo et Lorena Ares ; attachéde Carmen Córdoba González; Manoir Humbug, de Juan Carlos Mostaza; La première chose, par Omar Al Abdul Razzak Martínez et Shira Ukrainitz ; le printemps revient toujourspar Alicia Núñez Puerto; Bouclede Pablo Polledri ; chauve-souris mortelle, de Carlos Sáiz; Opération Frankensteinde José María Fernández de Vega; Fleurs sous l'eau, d'Aitor Derra; l'eau Météore zombie, par Alfonso Fulgencio et José Luis Farias.

Dans la section documentaire, il y a Danse avec Rosa, de Robert Muñoz Rupérez; Écoutez-Moide Paula Armijo; Le jour où ils ont fait sauter la montagne, d'Alba Bresolí Aliberch; la cage, d'Adam Aliaga; Bon sang. Une chanson d'amour à Sarajevo, par Amaia Remírez García et Rául de la Fuente; Mémoirepar Nerea Barros; Le péché meurt, de Camila Moreiras; La mauvaise route et l'endroit sombre, de Borja Larrondo; traces de l'âme, de Rafa Arroyo; Oui Yungay 7020, d'Elena Molina et Raquel Calvo.

Enfin, ceux choisis dans la catégorie fiction sont de 17 minutes avec Nora, d'Imanol Ruiz de Lara; 36, d'Ana Lambarri; Architecture émotionnelle 1959, de Léon Siminiani ; ciment et acier, d'Oriol Villar; Enfant, de Jaime Olías; cordes, d'Estibaliz Urresola Solagu; les épines, d'Iván Sáinz-Pardo; Biens, de Julia de Paz Solvas; La livraison, de Pedro Diaz; Parrésia, d'Ignacio Lasierra; Percée, d'Eloy Domínguez Serén; Fils, de Marta Nieto; Sourd, d'Eva Libertad et Nuria Muñoz Ortín; Amplede Javier Pereira; et Tula, de Beatriz de Silva.

As-tu aimé cet article?

abonnez-vous à notre flux RSS et vous ne manquerez de rien.

D'autres articles sur
Pour • 28 Oct, 2022
• Section: Ciné